Vrai ou faux? le nombre d’accouchements pourrait favoriser les maladies cardiaques


 Vrai ou faux? le nombre d’accouchements pourrait favoriser les maladies cardiaques



Le sucre et les lipides, les premiers responsables

Cette étude a été réalisée sur 1 644 femmes. Les chercheurs ont pu établir un lien entre la santé cardiovasculaire de la maman et le nombre de naissances. Concrètement, les parois aortiques seraient plus fines et le taux de calcification de l’artère coronaire plus élevé chez les femmes ayant donné naissance à plus de quatre enfants. Le taux de sucre et de lipides du sang augmente pendant la grossesse. Or, c’est cette graisse abdominale qui s’agglutine autour de ces organes, notamment au niveau du cœur.


Une surveillance plus accrue est nécessaire

D’après le docteur Sanghavi, les résultats de cette étude ne devraient pas inciter les femmes à renoncer ou remettre à plus tard leur projet de maternité. Au contraire, ils doivent encourager les spécialistes à exercer une surveillance plus accrue de leurs patientes, particulièrement celles qui sont enceintes de leur quatrième ou cinquième enfant. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’une élévation du taux de sucre dans le sang de la femme enceinte peut entrainer l’apparition de diabète ainsi que des implications négatives sur la santé du cœur. Les mères ainsi que leurs médecins traitants doivent par conséquent redoubler de vigilance et porter une attention particulière à leur taux de sucre et à la présence de graisse abdominale. Dans l’affirmative, il est prudent de prendre des mesures concrètes pour éliminer ces lipides et faire descendre ce taux.